En couple, pourquoi se donne-t-on des surnoms ?

As-tu déjà remarqué que dans une relation, qu’elle soit toute récente ou plus ancienne, le réflexe de se donner des petits surnoms arrive toujours à un moment ou à un autre ?

Pour exprimer son amour, on utilise souvent des petits noms affectueux. Quelle en est la raison ? Que signifient-ils ? Découvre-le tout de suite…

Crédit Joshua Coleman

Donner un surnom pour marquer son territoire

Il est clair que donner un surnom à l’élu de son cœur permet de rapprocher et de créer une atmosphère particulière entre vous. Mais le surnom, surtout quand on y a recours en public, sert aussi à montrer au grand jour que notre moitié est bel et bien prise. Donner un petit nom personnel s’apparenterait donc à dire : “Pas touche sinon je mords !”.

Souvent utilisé avec un adjectif possessif (“mon chéri”, “ma princesse”), celui-ci permet de renforcer encore plus l’appartenance entre les deux personnes qui l’emploient. L’intérêt est aussi de montrer et faire sentir l’exclusivité de votre couple. En général, on se donne un surnom à deux et il est rare que d’autres personnes utilisent ce même nom pour nous désigner dans la vie de tous les jours 😉

Donner un surnom pour créer l’osmose

Le surnom a une symbolique forte. Il unit les deux personnes qui l’utilisent. Il est un peu la preuve que le couple existe. Pour personnaliser son histoire, on peut même créer un surnom qui n’existe pas, ou encore l’assortir avec celui que notre moitié nous a donné. 

Certains peuvent aussi s’inspirer de couples légendaires (comme Roméo et Juliette, même si bien sûr on ne te souhaite pas que ton couple ait une fin si tragique !)

Donner un surnom pour faire passer un message

Le choix et l’emploi d’un surnom pour son partenaire a une importance particulière. Il révèle ce que l’on ressent. Beaucoup de personnes ont d’ailleurs beaucoup moins de mal à exprimer leurs sentiments par le biais d’un surnom plutôt qu’en faisant de grandes déclarations !

“Mon ange” pour vouloir dire que tu aimes l’élu de ton cœur d’un respect profond et pur, tandis que “ma lionne” aura une connotation un peu plus sexy et sauvage.

Ta personnalité, tes attentes amoureuses et même ton vécu peuvent influencer le surnom choisi pour ta moitié. Le plus important est finalement que le choix soit fait naturellement, qu’il ait une signification pour vous deux, qu’il vous convienne à tous les deux et qu’il montre à quel point votre histoire est unique.

Comment sortir de l’amour à sens unique ?

Qu’il est difficile parfois d’aimer quelqu’un qui ne nous aime pas en retour ! Il peut arriver que l’on souffre en silence, sans que personne ne soit au courant, pendant des mois voire des années… A l’inverse, on peut aussi enchaîner les relations sans avenir et être régulièrement déçu(e) d’avoir l’impression de revenir à la case départ. Chaperon te donne quelques pistes pour t’aider à mieux comprendre ces phénomènes…

Crédit: Susan Q Yin

Demande-toi ce que cet amour t’apporte

Aimer quelqu’un qui ne nous aime pas n’est jamais anodin. Bien souvent, on trouve un bénéfice secondaire à cet amour impossible, comme le fait de rester dans son scénario imaginé d’amour parfait avec cette personne, qui nous permet de ne pas nous préoccuper de réellement trouver l’amour dans notre vie.

Casse tes schémas destructeurs

D’autres fois encore, tomber sans cesse amoureux/se d’une personne qui ne nous aime pas est le signe révélateur d’un schéma destructeur qu’il faut débusquer et apprendre à éradiquer pour ne plus qu’il se reproduise. Bien souvent, le style d’attachement d’une personne se construit dans l’enfance. Une personne qui tombe constamment amoureuse de quelqu’un qui ne veut pas d’elle peut par exemple se révéler souffrir d’une blessure d’abandon non résolue.

Si tu n’arrives pas à te dépatouiller de ce cercle vicieux, il peut être judicieux de faire appel à un professionnel de l’accompagnement, pourquoi pas un psychologue par exemple, qui pourra t’aider à y voir plus clair en t’apportant un regard neuf sur tes mécanismes.

Ouvre les yeux sur la personne que tu convoites

Cette personne est-elle réellement faite pour toi ? Si elle ne veut catégoriquement pas de toi, il est bon d’en douter. Bien souvent, lorsque l’amour est beau, partagé, et vaut le coup d’être vécu à deux, les choses se font simplement et tout naturellement. Si tu sens dès le départ que l’autre ne veut pas de toi, c’est qu’il ne te correspond pas forcément. Et peut-être qu’au fond de toi, une partie de toi le sait même déjà !

Comment sortir de l’amour à sens unique ?

Qu’il est difficile parfois d’aimer quelqu’un qui ne nous aime pas en retour ! Il peut arriver que l’on souffre en silence, sans que personne ne soit au courant, pendant des mois voire des années… A l’inverse, on peut aussi enchaîner les relations sans avenir et être régulièrement déçu(e) d’avoir l’impression de revenir à la case départ. Chaperon te donne quelques pistes pour t’aider à mieux comprendre ces phénomènes…

Crédit: Susan Q Yin

Demande-toi ce que cet amour t’apporte

Aimer quelqu’un qui ne nous aime pas n’est jamais anodin. Bien souvent, on trouve un bénéfice secondaire à cet amour impossible, comme le fait de rester dans son scénario imaginé d’amour parfait avec cette personne, qui nous permet de ne pas nous préoccuper de réellement trouver l’amour dans notre vie.

Casse tes schémas destructeurs

D’autres fois encore, tomber sans cesse amoureux/se d’une personne qui ne nous aime pas est le signe révélateur d’un schéma destructeur qu’il faut débusquer et apprendre à éradiquer pour ne plus qu’il se reproduise. Bien souvent, le style d’attachement d’une personne se construit dans l’enfance. Une personne qui tombe constamment amoureuse de quelqu’un qui ne veut pas d’elle peut par exemple se révéler souffrir d’une blessure d’abandon non résolue.

Si tu n’arrives pas à te dépatouiller de ce cercle vicieux, il peut être judicieux de faire appel à un professionnel de l’accompagnement, pourquoi pas un psychologue par exemple, qui pourra t’aider à y voir plus clair en t’apportant un regard neuf sur tes mécanismes.

Ouvre les yeux sur la personne que tu convoites

Cette personne est-elle réellement faite pour toi ? Si elle ne veut catégoriquement pas de toi, il est bon d’en douter. Bien souvent, lorsque l’amour est beau, partagé, et vaut le coup d’être vécu à deux, les choses se font simplement et tout naturellement. Si tu sens dès le départ que l’autre ne veut pas de toi, c’est qu’il ne te correspond pas forcément. Et peut-être qu’au fond de toi, une partie de toi le sait même déjà !

Comment reprendre confiance en soi après une rupture ?

Une relation qui prend fin est bien souvent une étape de vie difficile à gérer. Dans de nombreux cas, la rupture laisse des traces difficiles à effacer à l’endroit de l’estime de soi. Chaperon t’aide aujourd’hui à dépasser la douleur et à reprendre confiance en toi via ces quelques conseils…

Crédit: Alysha Rosly

Prends la rupture comme une victoire et non un échec

Il faut beaucoup de courage pour oser quitter la situation familière et confortable sur bien des aspects que représente une relation amoureuse. Que tu aies choisi la rupture ou non, elle doit te permettre de te rendre compte de la force qui sommeille en toi. Penses-y comme à une période de transition qui va permettre à la petite chenille toute frêle de devenir un beau papillon lumineux. Elle va te pousser vers une prochaine étape de ta vie encore plus belle et enrichissante.

Fais le de ta relation

Laisse-toi le temps d’aller mal et de gérer tes émotions du mieux que tu peux. Tu n’as pas besoin d’être fort(e) tous les jours. Prends les choses petit à petit et vis au jour le jour. Tel un bébé qui apprend à marcher, vas-y progressivement, un pas après l’autre. 

Réussir peu à peu à penser aux bons côtés de la relation (sans pour autant nier les mauvais bien entendu), t’aidera à faire ton deuil. Prends-là comme une étape de vie qui t’aura au moins permis de grandir et d’évoluer. Plus tu apaiseras ta colère, plus ta douleur s’amenuisera et plus tu reprendras confiance en toi.

Prends soin de toi

Si tu as toujours eu la sensation de vivre pour ton couple et pour l’autre, c’est maintenant l’occasion de ne penser qu’à toi et de prendre du temps pour toi pour guérir. Lance-toi dans de nouveaux projets, un nouveau sport ou encore un nouveau loisir. Profites-en pour renouer avec certains amis que tu as par exemple pu mettre de côté le temps de cette relation. Dans tous les cas, reste en mouvement et aère-toi aussi bien le corps que l’esprit. Cela t’aidera à retrouver la forme et à passer au dessus de cette rupture difficile en reprenant confiance en tes capacités.

Appuie-toi sur ton entourage

Il peut être difficile pour tes proches de voir que tu es mal dans ta peau et que tu as de la peine à reprendre du poil de la bête. Accepte le soutien des autres ; que ce soit ta famille, tes amis, tes collègues ou encore des professionnels de santé. S’ils te proposent leur aide, c’est parce qu’ils t’aiment et souhaitent sincèrement que tu ailles mieux. Parle et échange au maximum sur ce que tu traverses. 

Il n’y a rien de mieux qu’une oreille attentive pour reprendre confiance en la vie après une rupture difficile. Libère-toi de la culpabilité et/ou du ressentiment qui habitent ton cœur. Une fois tes émotions apaisées, tu en sortiras plus fort(e) et consciente du courage et de la ténacité qui te permettent de faire face aux évènements difficiles de ta vie.

Vie intime désastreuse : 10 astuces pour la booster

Ebats monotones et diminution de libido sont le lot de beaucoup de couples… Que faire quand ça ne va plus dans ta vie intime ? Il n’est jamais évident de dire à celui ou celle que tu aimes que tu ne t’amuses plus au lit. Chaperon te livre tous ses conseils pour remonter à pente.

Crédit: Janko Ferlic

Déculpabilise-toi

La culpabilité est très toxique pour le sentiment amoureux. Si l’un de vous deux a moins de désir à un moment donné, nul besoin de chercher un couple. Trouvez plutôt une solution qui vous conviendra à tous les deux en dialoguant. Bien souvent, les problèmes de libido prennent naissance avant tout en dehors de la chambre à coucher…

Apprends à te connaître toi-même

Fais la liste de tes envies et invite ton ou ta partenaire à faire de même. Tu peux par exemple noter les 10 choses que tu aimes le plus et que tu aimerais intégrer à votre vie sexuelle, ainsi que les 10 choses que tu n’aimes pas. Cela te servira de base pour pouvoir mieux communiquer.

Casse la routine à tout prix

Bien souvent la perte de libido n’est que le synonyme d’une relation routinière. A partir du moment où on change la donne, en prenant du temps chacun de son côté, en choisissant de faire l’amour ailleurs, en partant en week-end en amoureux…et que l’on change ses habitudes, la flamme se ravive d’elle-même 😉

Révélez chacun vos désirs à l’autre

Demande à ton ou ta chéri(e) ce qui lui plait le plus et le moins dans votre relation et discutez ensemble de ce que vous pouvez tous les deux mettre en place pour l’améliorer.

Ne te focalise pas uniquement là-dessus

Tout comme les goûts culinaires ou vestimentaires, les préférences sexuelles évoluent avec le temps. Il te suffit simplement d’assumer et d’accepter ces changements pour qu’aucun de vous deux ne se sente mal-aimé ou exclu. Cela vous rassurera beaucoup tous les deux.

Ne juge pas ton/ta chéri(e) selon tes propres critères

On est tous très différents et beaucoup d’éléments influencent les goûts et préférences sexuelles d’un invidividu. Ce n’est pas parce que tu te sens toi-même frustré qu’il en est forcément de même pour ton ou ta partenaire. Encore une fois, le dialogue est la clé pour mieux se comprendre et trouver un terrain d’entente. Comprends que certaines choses que tu aimes peuvent par exemple le/la rebuter, et qu’il faut tout simplement l’accepter pour avoir une vie intime plus harmonieuse et satisfaisante pour chacun de vous.

Crée l’intimité hors du lit avant tout

Comme on le disait plus haut, la frustration sexuelle peut parfois n’être que ce qui découle d’une frustration globale dans le couple. Un couple, ça n’est pas seulement quelques ébats de temps en temps et basta. C’est aussi beaucoup de complicité et d’amour en dehors de tout ça : des rires, des câlins, des petites attentions, des caresses, des loisirs à partager,… Plus votre relation sera riche, plus votre entente sexuelle s’en trouvera décuplée.

Oublie les rapports de force

Pour vivre dans un couple amoureux et heureux sexuellement, il ne faut pas que l’un des deux se sente dominé par l’autre. Assure-toi qu’il n’y a pas de déséquilibre entre vous, que ce n’est pas toujours le même qui fait les choix pour le couple, qui prend les initiatives…

Ne fuis pas l’intimité

Fuir est la pire des décisions à prendre quand ça ne va pas car le problème finira toujours par revenir. Une baisse de libido peut à terme mener à la rupture si chacun de vous fait l’autruche et se contente de fuir. Continue coûte que coûte à t’investir dans votre vie intime.

Comment savoir si je suis vraiment amoureux ?

Tout le monde s’est déjà demandé s’il était amoureux ou non au moins une fois dans sa vie. Ce questionnement peut parfois prendre une telle ampleur que l’on se triture l’esprit sans cesse ! Chaperon te livre les signes qui ne trompent pas… 

Crédit: Jon Tyson

Te poser la question est déjà un signe

En général, ce n’est pas par hasard que l’on se pose la question ! Cela peut vouloir tout dire… L’important pour savoir si tu es réellement amoureux n’est pas de te triturer l’esprit, mais à l’inverse, d’écouter ton cœur, de ressentir ce que ton corps exprime quand tu es avec la personne convoitée.

Les émotions en feu plutôt que la tête

La plupart du temps, tomber amoureux se manifeste avant tout dans le corps et non dans le mental. La chimie de l’amour opère de sa magie et a un impact direct sur nos sentiments. Quelque chose se bouscule en nous…

L’expression « le coeur a ses raisons que la raison ignore » explique très bien le phénomène : le coeur prend toute la place et ne laisse plus aucune énergie à notre tête pour réfléchir de façon cohérente et pragmatique.

Tout se joue dans le corps

Il y a des signes ne trompent pas :

– les papillons ou la chaleur dans le ventre

– le coeur qui bat la chamade

– l’attirance physique

– les mains moites

– l’euphorie

– l’envie constamment collé(e) à lui/elle

Si tu te surprends régulièrement à ressentir toutes ces choses (ou en partie), ne cherche pas plus loin : c’est que l’amour a pointé le bout de son nez !

Véritable amour ou simple attirance ?

L’attirance physique précède souvent le réel sentiment amoureux mais n’est pas de l’amour en tant que tel, même si on a souvent tendance à les confondre ! Elle est éphémère et superficielle alors que l’amour se fait de plus en plus profond à mesure que le temps passe.

Bien entendu, on ne tombe pas amoureux sans ressentir de l’attirance au départ, mais ce n’est pas elle qui va poser les bases d’un couple solide. Il faut aussi s’attacher à l’autre.

L’amour peut être complexe, ambigu, souvent déroutant, mais il n’en reste pas moins le plus beau et le plus fort des sentiments. Pour savoir si tu es réellement amoureux ou non, le plus important est de ne pas trop te poser de questions, mais de laisser s’exprimer ton coeur au lieu de ta tête.

Disputes dans le couple : comment les éviter ?

Dans un couple, ce sont souvent les mêmes sujets de conflit qui reviennent : tâches ménagères, argent, vie intime… Pourquoi se manifestent-ils et comment les résoudre ? Si avec ta moitié vous essayez de comprendre et démêler ces soucis, ils vous rapprocheront ! Voyons ça de plus près…

Crédit: Charl Folscher

Les conflits dans le couple sont normaux

Garde déjà en tête que les disputes dans le couple sont normales. On n’est pas en couple avec un clone de soi-même mais avec une autre personne, qui peut avoir des goûts, des envies et des opinions différentes. En général, dans les couples où tout se passe toujours bien et où il n’y a jamais aucun conflit, c’est que l’un des deux s’auto-censure alors que l’autre prend le dessus. Ce n’est jamais bon présage pour la suite car ça finit par exploser…

Le souci n’est pas d’être en désaccord mais de réussir à assumer et gérer les conflits ensemble pour faire durer son couple et lui permettre de grandir.

Quelques conseils pour les résoudre

S’agit-il d’un problème sur lequel on a un pouvoir ? Il est important que tu distingues les problèmes que tu peux résoudre et ceux pour lesquels tu sais que c’est peine perdue.

Il y a des conflits comme le choix des vacances ou le ménage qui se résolvent en faisant des concessions. Par contre, les conflits qui concernent nos différences fondamentales comme les valeurs, représentent des impasses et doivent juste être acceptés pour ne pas faire plus d’étincelles.

Se disputer de façon utile

Peu importe le sujet de discorde, l’important est de parler car la communication est la clé pour venir à bout de votre conflit.

Voici une petite méthode pour rendre le conflit positif et éviter d’envenimer la situation :

Clé n°1 : évoque ton ressenti et tes émotions pendant la dispute au lieu d’accuser l’autre de tous tes maux

Clé n°2 : valide la version de l’autre (même si tu ne comprends pas son point de vue au premier abord) sans pour autant tenter d’éviter le conflit

Clé n°3 : note le déclencheur de votre dispute

Clé n°4 : accepte ta part de responsabilité (même si elle est minime)

Clé n°5 : discute avec ta moitié de la façon dont vous pourriez aborder le conflit la prochaine fois, pour éviter que ça se reproduise

10 conseils de couples épanouis sexuellement

A qui ça n’est jamais arrivé de se demander si sa vie sexuelle était considérée comme normale et épanouissante par rapport aux autres ? Quelles peuvent être les différences et similitudes entre les couples au lit ? Pour répondre à ces questions, Chaperon a recensé les secrets de couples satisfaits dans leur vie sexuelle.

Crédit: Ian Scheinder

Les membres des couples heureux de leur vie intime :

  • disent je t’aime à leur partenaire tous les jours et le ressentent sincèrement
  • s’offrent mutuellement de petits cadeaux romantiques ou prennent des vacances bien méritées ensemble
  • se font régulièrement des massages mutuels (du dos par exemple)
  • s’embrassent avec fougue sans raison particulière (85 % de ceux qui aiment faire l’amour ensemble s’embrassent avec passion)
  • n’ont pas peur de montrer leur affection en public (à toi donc, Chappy, de prendre la main de ton ou ta chéri(e) et de le/la prendre dans tes bras en public)
  • se font des compliments de façon régulière (rien de tel pour entretenir la flamme !)
  • s’enlacent et se font des câlins de façon quotidienne (il est important de toujours rester tactile en gardant une proximité physique chaque jour)
  • s’octroient un rendez-vous d’amoureux minimum une fois par semaine (ça peut être aussi bien se mettre sur son 31 pour aller dîner ensemble au restaurant, qu’assister à un spectacle en amoureux ou encore se donner rendez-vous à la maison pour une soirée romantique à deux)
  • font de leur sexualité une priorité et en parlent ensemble avec aisance, sans gêne ni honte (la sexualité est le piment du couple, alors n’hésite pas à en parler ouvertement avec ton/ta bien-aimé(e))
  • sont ouverts aux nouvelles expériences sexuelles pour pimenter leur relation de couple et prennent en compte les demandes de leur partenaire.

Détermine tes préférences et ton rythme

Ne crois pas forcément que le sexe doit être profondément romantique, ou bien l’inverse. En matière de vie intime, la normalité n’existe pas. Ce qui est normal pour l’un peut paraître aberrant pour l’autre. L’important est de trouver ce qui vous correspond à toi et à ta moitié, car c’est bien de vous dont il s’agit et de personne d’autre. La normalité, c’est ce qui met chacun de vous deux à l’aise, et surtout la normalité évolue au fil des évènements de vie (santé, venue au monde d’un enfant,…).

Apprends donc à faire preuve de souplesse, à ne pas claquer la porte au moindre petit souci et choisis plutôt de t’investir dans ton couple pour trouver des solutions.

Ose t’exprimer

Les couples heureux sont ceux qui s’expriment. Que quelque chose te plaise ou te déplaise, ose ouvrir la discussion pour en discuter ensemble naturellement. C’est la seule façon de permettre à ton couple d’évoluer et de se renouveler tout en gardant la flamme de votre passion intacte.

L’attirance physique est-elle déterminée par les gènes ?

Crédit: Jason Leung

Des chercheurs américains sont venus à la conclusion que nos gènes peuvent jouer un rôle dans l’attirance que deux personnes potentiellement intéressées l’une par l’autre peuvent ressentir.

Il t’est sûrement déjà arrivé d’avoir un rendez-vous avec une personne après avoir discuté avec elle sur Chaperon, mais avec qui le courant n’est finalement pas passé ? Malgré tout, cette personne paraissait parfaite sur le papier : belle, sympathique, intelligente, souriante, enjouée… Et pourtant, il est clair que l’alchimie entre vous ne s’est pas créée !

Grâce à une étude à l’université de Californie, des chercheurs ont pu déterminer que ce sont ni plus ni moins que nos gènes qui ont la capacité d’influencer le feeling que l’on va ressentir ou non avec une personne. Ils ont en effet découvert qu’il existe un lien de cause à effet entre certaines caractéristiques génétiques et l’attraction qui peut exister entre deux individus.

Pour mener à bien leur recherche, ils ont analysé le profil ADN de pas moins de 262 jeunes tout en les encourageant à participer à un speed-dating. (Événement très populaire aux USA, qui consiste à discuter avec une personne différente toutes les trois minutes le temps d’une soirée pour rencontrer une multitude de personnes.) Ils avaient ensuite pour mission, après chaque échange avec une nouvelle personne, d’indiquer comment ils la trouvaient globalement, s’ils se sentaient attirés par elle ou non, et s’ils pouvaient envisager de la revoir pour un second rendez-vous ou pas.

Il a ainsi été déterminé qu’une variation génétique en rapport avec à la dominance sociale pour les hommes, ainsi qu’une modulation génétique lié à la sensibilité pour les femmes étaient considérés comme attirants par le sexe opposé. Les idées reçues sur le genre n’ont donc pas tout à fait l’air infondées au niveau génétique si l’on se fie aux résultats de cette étude. 

L’auteure principale de cette recherche indique toutefois qu’il ne sert à rien de faire son macho ou d’accentuer sa sensibilité pour essayer d’impression un ou une partenaire potentielle, car il existe bien évidemment de nombreux autres facteurs qui influencent l’attirance et la relation entre deux personnes. 😉

Petit bémol donc sur cette étude, car l’effet génétique semble quand même avoir une influence assez faible sur l’attirance en général. N’oublie pas le plus important petit Chaperon : pour qu’une relation fonctionne, il faut aussi qu’il y ait un partage de valeurs, des projets en commun, de l’attirance physique et des points communs 🙂

Et toi, tu as déjà senti une alchimie spéciale avec une personne ?

Slow dating : 5 astuces pour faire des rencontres heureuses

Crédit: Stefan Lehner

Entre la slow life, le slow sex, le slow working…la tendance est à la vie en mode cool ! Malgré tout, pour ce qui est des rencontres en ligne, c’est devenu l’inverse avec une tendance à la surconsommation et au zapping facile. 

Rencontrer quelqu’un en ligne, sur l’application Chaperon par exemple, est aujourd’hui monnaie courante. Malgré tout, les idées reçues font des plateformes en ligne une sorte de supermarché de la rencontre. Découvre les bienfaits du slow dating pour enfin trouver l’amour grâce à nos 5 astuces…

Astuce n°1 : Rencontre-le/la rapidement

Quand on flirte en ligne, vient toujours la question du moment où on va sauter le pas de se voir. Pas de slow à ce moment-là, il vaut mieux au contraire prendre les devants pour se voir rapidement ! Discuter ensemble pendant trop longtemps sans se rencontrer peut vite installer un fantasme de la personne parfaite, et surtout créer une peur d’avancer dans la relation dans la vraie vie. Si ça colle entre vous en ligne, organise vite un rendez-vous sans pression, ou au moins une visio pour faire bouger les choses entre vous. 😉

Astuce n°2 : Renseigne-toi bien

On peut parfois se sentir trahi(e) ou déçu(e) quand on se rend compte que la personne rencontrée en ligne n’a pas été tout à fait honnête avec nous. Informe-toi donc toujours bien de la réalité avant de rencontrer quelqu’un, pour t’éviter une déception. Vérifie par exemple qu’il ou elle est bien célibataire, qu’il ou elle vit bien seul(e), etc…

Apprends à te méfier un peu des premières choses que l’on va te raconter, sans bien sûr voir le mensonge partout. Après tout, on vit dans un monde où il existe une multitude de façons d’être et de penser.

Astuce n°3 : Prépare-toi à une déception possible

Derrière ton écran, tu peux parfois imaginer l’autre différemment de ce qu’il est réellement. Tu peux transposer ton interprétation sur la personne jusqu’à en venir à t’imaginer une personne radicalement différente de celle que tu vas rencontrer par la suite. Pour éviter une trop grosse déception, prends en compte ce processus qui s’enclenche au début de vos échanges et ne fais pas trop de plans sur la comète.

Astuce n°4 : Dis-toi qu’il y aura une deuxième chance

Parfois, ce n’est clairement pas le coup de foudre au premier rendez-vous. Laissez-vous tout de même le bénéfice du doute et décidez ensemble de vous revoir même si ça n’a pas forcément collé la première fois. Prends du recul et ne zappe pas une rencontre qui peut potentiellement être belle juste parce que votre premier échange s’est déroulé pendant un jour sans. Tu pourrais passer à côté de l’amour…

Astuce n°5 : Ralentis ta consommation amoureuse

Se mettre au slow dating peut aussi vouloir dire amoindrir la fréquence de ses rencontres pour avoir du temps de qualité à accorder à chacun(e), ne pas essayer de jouer sur plusieurs tableaux en même temps pour voir avec quelle personne ça va le mieux matcher… Après tout, dans la vraie vie, est-ce que ça te viendrait à l’esprit de réfléchir comme ça ? Certainement beaucoup moins 😉 Décider de ne voir, par exemple, qu’une personne par semaine peut t’aider à mieux t’y intéresser et te permettre de faire des efforts pour mieux la découvrir.